Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

religion

  • Les légendes de Bué et Lucien Jény

    Lucien Jény a fait, sur Bué, un travail exemplaire. Il a lié mémoire écrite et mémoire locale. De ces éléments, il a tiré un ouvrage bien construit. Nous avons la chance d'avoir, depuis, des éléments inconnus à son époque. Il nous appartient de confronter les éléments qu'il nous apporte aux faits que nous connaissons.

    Lire la suite

  • La disparition du prieuré de Bué

    Dans un article précédent, nous avons vu que la présence d'un bâtiment dépendant de l'abbaye de Chalivoy était indubitable.

    plan abbaye.jpg

    Lire la suite

  • L'abbaye de Bué

     

    bois abbaye 1.jpg

    Le bois de l'abbaye vu depuis un pré de Coinche, l'ancien champ de la foire aux sorciers

    L'emploi du mot "abbaye" pour désigner le plus vieil établissement religieux de Bué n'a pas manqué de faire réagir. Il est vrai que l'article de Martine Geoffroy sur le Berry d'un jour de 1976 était l'occasion rêvée pour provoquer ce genre de réaction.

    Lire la suite

  • Question d'ouverture

    SAM_2047.JPG

    Les Buétons ont toujours pris soin de leur "jeune église". Et là, ils terminent le ravalement intérieur du bâtiment. Dans la chapelle de la sainte vierge, le confessionnal déplacé et le mur piqueté, une ouverture bouchée est apparue.

     Ma mère, lors d'une de nos conservations téléphoniques, m'a signalé ce fait. Petit tour aux archives départementales pour récupérer certains éléments :

    71.jpg

    Sur le plan, pas d'ouverture mais un mur plein.

    SAM_2046.JPG

    On remarque pourtant, dans le crépi extérieur, une différence de teint qui correspond avec l'architecture intérieure. Alors, ouverture postérieure bouchée ?

    Une énigme de plus liée aux églises de Biué. Nous y reviendrons.

  • Saint Vincent, nous t'en supplions...

    Vicente_de_Zaragoza_%28School_of_Francisco_Ribalta%29_XVII_century.jpeg

    Que n'ai-je entendu ce cantique à saint Vincent !

    Saint Vincent, nous t'en supplions
    à nos coteaux rends l'abondance
    et ranime encore l'espérance
    au coeur de tous les vignerons...

    Que les vignerons fervents - s'il en existe encore au-delà d'une image pour l'affiche - osent encore chanter cela montre leur égoïsme, leur oubli du réalisme, du sens de la communication mais surtout du respect de leurs contemporains et de leurs convictions. N'est pas, en effet, le contraire de la religion catholique que l'envie du toujours plus ? N'est pas, en effet, le contraire de la religion catholique que le mépris du pauvre et l'arrogance de leur réussite ?

     C'est cette attitude qui m'a fait m'interroger sur la réalité de cette religion. Religion que j'avais reçue en héritage familial, comme modèle éducatif, comme modèle de vie. Alors pourquoi la hiérarchie religieuse capitule-t-elle devant ceux qui sont sensés lui être soumis ?

     Comment voir autrement que parce que l'autorité n'appartient plus à l'Eglise... Ne lui a appartenu ? D'autres éléments tels la parution du Da Vinci code m'ont amené à me pencher sur les racines de la Religion. Puis à me convaincre d'un total montage... Le seul miracle... c'est qu'il tienne encore ! Pour combien de temps ?

  • à la manière d'Alphonse


    deux petites fables à la manière d'Alphonse Allais :

     

     

    Une légère trace écarlate...

    Oh ! il faut fermer les pattes.

    Et refuser

    Au tisonnier !

     

    Moralité :

    Les voies du saigneur sont impénétrables…

     

     

    Pas de femme dans les évangiles

    Homosexualité ? C’est inutile !

    Jésus, pas plus que Mahomet,

    Le cul, ne s’est jamais fait ramoner.

     

    Moralité :

    Les voies du Seigneur sont impénétrables…