Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Points buétons intéressants

Pour se repérer sur les sites remarquables à Bué, mieux vaut encore une carte. A partir du plan général du cadastre 1816, ces points sont repérés dans un tableau.

Image2.jpg

Repère

Désignation

Source

Développement

1

Hôtel de Conches

 

Selon les éléments fournis par madame Degueret, "Sensuivent les appartenances audict hostel de Buy assis en la vallée de Conche", c’est à cet endroit qu’il faut situer l’hôtel de Conche.

2

Vestiges J Auchère

Découvertes 1976

Ce lieu, situé de l’autre côté du bois de l’Abbaye, sur le plateau qui sépare la vallée du Riou et celle de Coinche, montre une construction dont la date n’a pas été définie. (1) et (2) sont séparés par la pente qui mène au petit plateau, une centaine de mètres de distance.

3

Grange Saint Sulpice

Plan aux archives

Selon ma mère, cette grange se situait dans la vallée du Riou, à une centaine de mètres des vestiges Jacques Auchère.

4

Le Châtillet

L Jény

Le Châtillet se situe de l’autre côté de la vallée du Riou, sur un autre plateau par rapport aux vestiges Jacques Auchère.

5

Ancienne église

L Jény

L’ancienne église occupe le côté nord de l’ancienne place, dans le bâtiment qui abritait la boulangerie.

6

Source Sainte Radegonde

Plan 1670

La source est située côté sud de la place. Si un bâtiment religieux l’accompagnait, il aurait pu être situé à l’est et détruit à la fin du siècle dernier.

7

Eglise actuelle

 

A l’est de la place

8

Hôtel des moines

L Jény

Lucien Jény situe cet établissement, déménagé après la destruction de l’hôtel de Conche (le prieuré selon lui) à l’angle de la rue des juifs et du Montignon.

9

Hôtel de Bué

L Jény

Jény le situe sur la rue qui mène à l’Estérille. Faut-il la confondre avec l’auberge signalée par le cadastre de 1816 ?

10

Moulin de Bué

 

La maison occupée actuellement par Bernard Bailly.

11

Grande maison

L Jény

De l’autre côté de la rue par rapport à (10).

12

Sépultures

L Jény

Les découvertes ont été faites près de l’ancienne gare du Tacot. Lors de la construction de la nouvelle église, ces découvertes ont été faites en tirant de la « grous » qui sert de ciment pour les constructions.

Le curé de Bué a récupéré ces vestiges et en a cédé à l’abbé Voisin de Douadic et à Ludovic Martinet. (Berry Préhistorique) « Bué – Près de la route de Bourges, on a mis à jour plusieurs tombes gauloises. L’une, fouillée il y a quelques années, a donné plusieurs bracelets en or. Une autre, fouillée en 1874 par monsieur Voisin renfermait un squelette de femme en bon état de conservation, portant aux épaules deux bracelets creux en cuivre doré et stuc… »

13

Carroir de Marloup

Procès des sorciers de Marloup

 

Commentaires

  • La grange St Sulpice serait vers chez Henri et Thérèse ? Jamais entendu parler de ce bâtiment. Merci pour ces recherches, on apprend plein de choses intéressantes...

  • Chère Laurence, vous vous doutez que dans un tel tableau, pourtant nécessaire, on ne peut qu'être synthétique. Je développerai pour chaque point nécessaire. Concernant la grange Saint-Sulpice, il faudrait plutôt la situer, selon maman, juste au-dessous des caves Gérard Thirot.

    Très probablement, les connaissances ne pourront être approfondies que par des professionnels tant l'intérêt du site de Bué est important.

    C'est pourquoi je n'ai aucun mérite quant au plaisir que vous semblez prendre. C'est le sujet qui en a le seul mérite.

  • Je suis toujours avec autant d'intérêt vos recherches; j'imagine qu'en dehors de l'ancienne église, il ne reste rien de tous ces anciens bâtiments?

  • Merci pour votre assiduité. Le Châtillet subsiste également. Pour l'hôtel des moines du bas de la rue des Juifs, il faut voir. De même pour la grande maison et l'hôtel du la rue de l'Estérille.

Les commentaires sont fermés.